Kawaii-CJC


 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Kawaii-CJC recrute :

  • 5 Reportes Cookies
  • 4 Professeurs Linguistes
  • 2 Codeurs
  • 2~3 Dancers

    Rendez vous dans la partie Recrutement !

  • Partagez | 
     

     [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    M'K
    Mangeur(-se) de Cookies


    Messages : 1295

    MessageSujet: [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain   Lun 27 Fév - 15:12

    Le monde du basket-ball a trouvé son nouveau dieu en la personne de Jeremy Lin. Le personnage fait figure d'anomalie : fils d'immigrés taïwanais, diplômé de Harvard, il s'est fait refuser partout avant de devenir l'idole de New York. Retour sur le parcours de ce jeune prodige du ballon orange, par Jérémie Tune, professeur d'éducation physique.



    Lorsque toute une civilisation est fondée sur la valeur et le mérite du travail individuel, sur la croyance élémentaire mais prégnante dans laquelle chaque personne foulant le sol des Etats-Unis possède un destin, sinon un chemin apte à développer ses aptitudes naturelles, il n'est pas étonnant que le célèbre magazine "Time" illustre sa couverture par un tir en course du nouveau phénomène NBA Jeremy Lin.


    Le meneur des New York Knicks (poste 1) balaie d'un revers de manche tous les mythes de l'onirisme outre-Atlantique, telle que la "grande" Amérique les crée et les entretient depuis longtemps: du loubard à la veste simili-cuir "Rocky Balboa" (Stallone s'inspirant du boxeur Chuck Wepner, inconnu notoire qui a "tenu la distance" lors d'un match contre Mohamed Ali) au nerd qui-parle-vite Zuckerberg, dépeint comme agité dans "The Social Network"; sans oublier le glamour et la classe d'un John Fitzgerald Kennedy en costard-cravate.



    D'inconnu à star en une semaine

    Dans ce culte exacerbé de la personnalité, l'économie libérale aidant, un inconnu lambda, dormant sur le canapé de son frère à New York, confondu quelque fois avec un membre du staff par un vigile du Madison Square Garden, accède, en une semaine, au rang de star internationale, levant d'un tir au buzzer les téléspectateurs asiatiques campés devant la chaîne chinoise CCTV. Faisant plier les Los Angeles Lakers grâce à des "lay-up" bien sentis et des "reverse" méritant leur place dans un clip de Justin Timberlake.

    Après tout, c'est aussi l'environnement social qui fabrique la légende Lin : parents immigrés d'origine taïwannaise, blackboulé par diverses franchises NBA, moins beau que Kobe Bryant, moins charismatique que l'énergique Joakim Noah, moins musclé que son coéquipier Carmelo Anthony, mais beaucoup plus simple et authentique. Joie enivrante et rayonnante de l'enfant qui monte pour la première fois dans le Space Mountain.



    American dream

    Un peu comme le Tennessee, il y a quelque chose en nous de Lin : son désir d'être reconnu, son penchant pour les sourires d'après-match, ou alors un short blanc en guise de pyjama. L'aventure de ce jeune homme qui semble laisser ses frustrations d'antan aux vestiaires titille la fibre émotionnelle du supporter de basket, qui tend à s'émerveiller devant la détermination d'un intello à grosses lunettes s'essayant à la transpiration; devant l'étudiant de Harvard contractant ses quadriceps pour un jump-shot; ou le joueur fatigué de couper les oranges sur le banc des remplaçants.

    Au travers de ses victoires, ses statistiques de match, sa non-comprenantsécration face aux Lakers ou encore sa dernière victoire contre les tenants du titre Dallas, Jeremy Lin dessine l'ambition du rêve américain moderne : celle qui vise la célébrité, le statut social, la reconnaissance publique. Celle qui convoitise le capital et la richesse. Patrick Rishe, journaliste spécialiste de l'économie du sport chez "Forbes", estime que la marque Jeremy Lin vaut désormais 14 millions de dollars. Son maillot orné du numéro 17, porté lors de la victoire contre les Lakers a été vendu aux enchères à hauteur de 42.388$.



    Une notoriété éclair

    Quoi qu'il arrive, tout ça va vite, très vite : propagation des hashtags #linsanity sur Twitter, prolifération des fans Facebook, progression exponentielle du nombre d'articles dans les médias. On se demande, finalement, comment le meneur d'origine taïwannaise gère le passage de la solitude de son canapé même-pas-clic-clac à l'étrange isolement engendrée par un tel ras-de-marée médiatique.

    Toute l'Amérique croit en l'énergie sauvage de ce bosseur des parquets, coureur invétéré du ballon Spalding; à sa fougue souriante presque naïve. On l'aime modeste dans ses analyses d'après-match mais également empreint d'un caractère fort, poings serrés, cris à en péter les spots lumineux du Madison Square Garden après un énième switch (le ballon entre dans le cercle dans toucher l'anneau) à trois points.



    Goût pour l'adversité

    Aux louanges des valeurs inhérentes du néo-mythe Ling, fait suite une approche plus traditionnelle : son goût pour l'adversité – face au racisme latent, aux choix de l'entraîneur, aux performances de ses coéquipiers-concurrents – et sa reconnaissance pour "Dieu", enthousiasmé par les turbulences sportives de son footballeur fétiche Tim Tebow.

    S'esquisse alors une relation viscérale entre l'Amérique et le fils qu'elle a vu naître, façonnant l'individu vierge en véritable héros américain, la page blanche en ouvrage digne de la New York Public Library; le monde entier fredonnant à l'unisson The Star-Spangled Banner.

    Source

    __________~Kawaii-CJC~__________

    BIG BANG IS BACK
    Je suis désolée.
    Revenir en haut Aller en bas
    Malou17
    Evil Admine
    avatar

    Messages : 862
    Age : 20
    Localisation : Au bord de l'océan...

    MessageSujet: Re: [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain   Mar 28 Fév - 7:14

    °O°

    __________~Kawaii-CJC~__________

    Revenir en haut Aller en bas
    M'K
    Mangeur(-se) de Cookies


    Messages : 1295

    MessageSujet: Re: [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain   Mar 28 Fév - 10:30

    Et tu sais qu'il utilise des maths pour envoyer son ballon orange dans le truc accroché sur le panneau qui lui même est fixé sur un poteau ? (Oui, je ne sais plus comment ça s'appelle xD)
    Tout ça parce qu'il est trop petit xD

    __________~Kawaii-CJC~__________

    BIG BANG IS BACK
    Je suis désolée.
    Revenir en haut Aller en bas
    Malou17
    Evil Admine
    avatar

    Messages : 862
    Age : 20
    Localisation : Au bord de l'océan...

    MessageSujet: Re: [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain   Mar 28 Fév - 18:49

    double °O° (tu voudrais pas dire dans le panier ^^" ?)

    __________~Kawaii-CJC~__________

    Revenir en haut Aller en bas
    M'K
    Mangeur(-se) de Cookies


    Messages : 1295

    MessageSujet: Re: [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain   Mer 29 Fév - 11:43

    Heu, ouai, panier n_n"

    *sors très loin*

    __________~Kawaii-CJC~__________

    BIG BANG IS BACK
    Je suis désolée.
    Revenir en haut Aller en bas
    TheDeviil
    Super Cookie
    avatar

    Messages : 242
    Age : 21
    Localisation : Devant mon stupide pc
    Emploi/loisirs : Le karaté-do

    MessageSujet: Re: [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain   Mer 29 Fév - 15:16

    M'K => xDD

    Sinon, Chapeau Mr. Jeremy Lin (jeremy de you're beautiful, je mean: hong ki oppa ♥♥♥ *sors*)

    __________~Kawaii-CJC~__________

    Je suis devenue une Japan mania, kawaii mania, et J & K music maniaaaaaa!!!
    ♥️AKB48♥️Bigbang♥️Superjunior♥️ et .. et pis c'est tout! xD
    Spoiler:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    [NBA] Jeremy Lin, l'incarnation parfaite du rêve américain

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Yoshikawa, Eiji - Musashi II : La parfaite lumière
    » COMMENT NE PAS ETRE UNE MERE PARFAITE de Libby Purves
    » l'homme parfait et la femme parfaite
    » COMMENT NE PAS ETRE UNE FAMILLE PARFAITE de Libby Purves
    » L'impression de jeremy joly
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Kawaii-CJC :: Chine :: Chinese Cookies-